Carte décorative de Rennes et de ses environs

Où souhaitez vous être livré(e) ?

21km vous livre en direct des producteurs proches de chez vous.

Merci d'indiquer le code postal de votre commune. par exemple 35830 pour Betton ou 35135 pour Chantepie

Je ne souhaite pas préciser tout de suite mon code postal. Les produits seront affichés à titre d'exemple et ne pourront pas être commandés.

Pour voir les produits disponibles dans votre tournée locale,
OUPS... Des produits de votre panier ne peuvent pas être livrés à cette adresse.
Pour poursuivre votre commande, vous pouvez modifier l'adresse de livraison choisie ci-dessus.
Vous pouvez aussi reprendre votre commande depuis le début . Vous aurez accès aux produits disponibles à cette nouvelle adresse. Attention, votre panier sera vidé en cliquant sur le lien.

Tout ce que vous devez savoir sur l'origine des crêpes

- Catégories : Locavore , Recettes , Tournée locale

Sous toutes les formes, en Bretagne et partout dans le monde, les crêpes et les galettes n'en finissent pas de nous régaler. Mais en fait, d'où vient ce plat incroyablement simple dont on ne se lasse jamais ? Ici, on vous dit tout sur l'origine des crêpes !

 

L’origine des crêpes, une histoire ancienne.

Remontons dans le temps… à l’époque des Romains ! Déjà associées à la convivialité, les ancêtres des crêpes étaient cuisinées sur des pierres chaudes. Elles étaient faites avec une pâte épaisse mêlant eau et farine de céréales écrasées. Celles-ci étaient partagées lors d’une célébration païenne appelée Les Lupercales entre le 13 et 15 février : un hommage à Lupercus, dieu de la nature et de la fertilité.

Avec les crêpes des celtes, c’est le soleil qui revenait.

N’oublions pas les celtes, dont l’histoire est aussi mêlée à l’origine des crêpes. Ils préparaient des galettes rondes et dorées lors des processions du début février. Ces crêpes représentaient le soleil et symbolisaient l’allongement de la durée du jour, sensé permettre un commerce plus prospère.

 

Et la Chandeleur dans l’origine des crêpes ?

Ces traditions sont évangélisées par le Pape Gélase 1er. À l’occasion de la présentation de Jésus au temple, le Pape distribue des galettes de céréales aux pèlerins à Rome. Des processions éclairées par des chandelles étaient organisées, sous le nom de fête des Chandelles.

Puis, au fil du temps, cette fête célébrée le 2 février a pris le nom de Chandeleur chez les Chrétiens. Si les chandelles ont disparu, la tradition de faire sauter des crêpes est bien restée et a traversé les siècles pour notre plus grand plaisir.

 

L’origine des crêpes bretonnes ou l’histoire locale du sarrasin.

C’est au XIIe siècle que le sarrasin, appelé aussi blé noir, fait son apparition en France. Rapporté après les croisades en Asie, le blé noir se diffuse peu en France. Sauf dans une région... la Bretagne ! Grâce à son climat doux et humide particulièrement adapté à la culture du sarrasin. Mais les crêpes dans tout ça ? ​

Réduit en farine, le sarrasin permet de confectionner une fine pâte pour les crêpes. C’est seulement au Moyen Âge que la galette de sarrasin s’ancre progressivement en Bretagne. Historiquement, l’origine des crêpes bretonnes est attribuée à la Duchesse Anne de Bretagne. ​

Anne de Bretagne, une duchesse à l'origine des crêpes au sarrasin en Bretagne.

Persuadée que le blé noir présente des atouts, elle fait semer des graines sur l’ensemble de son duché. C’est le vrai lancement de la galette bretonne ! A cette époque, elle se mange à la main, nature ou trempée dans la soupe pour l’épaissir.

Cette spécialité bretonne est aujourd’hui reconnue sur tout le territoire et même aux quatre coins du globe. Et oui, on retrouve des crêperies bretonnes partout ! Au fur et à mesure, la crêpe de blé noir est restée « crêpe », du plat au dessert dans la Basse Bretagne, alors que dans la Haute Bretagne la galette de sarrasin (salée) s’est tout de même distinguée de la crêpe (sucrée), pour laquelle est utilisé de la farine de froment. Question de tradition ! Qu’on l’appelle galette à Dinan ou crêpe à Brest, dans les deux cas, elles vous régaleront.​

 

Petit conseil pour des crêpes réussies !

Peu importe votre recette, elles seront excellentes si vous mettez la main à la pâte et un bon coup de poignet pour mélanger !

Si la recette des crêpes est simple, chaque crêpière et chaque crêpier y a mis son ingrédient secret pour les rendre uniques. Dans le Pays de Rennes, la tournée 21km passe par l’atelier de Laurence à La Mézière. Elle a même accepté de nous confier un de ses secrets de fabrication ! ​

Côté garniture, localement nous vous recommandons un peu de confiture de Sabrina de l’Envie des Champs ou de Florine du Verger de l’Utopie, ou encore du miel d'été fait par Erwan à Langouet, entre Rennes et Dinan. ​

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire